(PETITS) VESTIGES ANNONCÉS au centre VU

L’exposition au centre VU est commencée !

(PETITS) VESTIGES ANNONCÉS – du 11 septembre au 11 octobre 2015 – VU PHOTO, 550 côte d’Abraham, Québec – PLUS D’INFO / MORE INFO

« L’obsolescence viendra irrémédiablement, encore une fois, rattraper l’objet d’avant-garde. Il sera vite remplacé, pour ensuite peut-être trouver une place dans la collection de l’artiste, dont le potentiel infini contribue à réfléchir le passé et à imaginer le futur. »   Pascale Bureau et Anne-Marie Proulx, ÉTATS DE PASSAGE, 2015

DES RESTES II

Isabelle L I (détail)
Isabelle L I (détail)

À voir dès le 19 juin ! 

du 19 juin au 7 septembre 2015

LA PART DE L’AUTRE
Rencontre photographique du Kamouraska – 7e édition

Commissaire : Baptiste Grison

« Dans l’accomplissement d’un acte photographique, quelle est la part qui revient à celui qui fabrique les images, et quelle est celle qui appartient aux individus se trouvant de facto dans l’environnement plus ou moins immédiat de cette image? »

INUTILE ET INDISPENSABLE / ART SOUTERRAIN

EveCadieuxÀ LA GARE CENTRALE DE MONTRÉAL, du 1er au 16 mars 2014

Pour Enracinement, ART SOUTERRAIN 2014

EVECADIEUX_JUKEBOX

Ève Cadieux s’intéresse aux lieux et objets urbains surannés, abandonnés ou pas encore, qui signalent assurément une autre époque. Des espaces d’enracinement mnémonique, plus que physique. L’installation photographique INUTILE ET INDISPENSABLE montre des fragments d’endroits au caractère obsolète, que l’artiste considère nécessaires pour se rappeler qui nous sommes, à travers ce que nous avons été. Quatre très grandes images deviennent de faux panneaux publicitaires. Il y a des macarons – cinq modèles à collectionner – circulant dans le Montréal souterrain, dès le 1er mars 2014 en soirée, et offerts à qui les trouve.

EveCadieux_macarons

TEMPS MORTS pour faire avec

EveCadieux_faireavec_blog1

TEMPS MORTS     c’est d’abord une cueillette de témoignages humains et visuels faite à la grandeur des Îles-de-la-Madeleine. Je photographie des lieux en déclin ou en voie de transformations. Le moment où une vocation se meurt mais qui donne espoir que tout est encore possible, malgré la désuétude du lieu qui s’en va… Je fais des images et je discute avec les gens sur place. De ces histoires racontées et des images accumulées, je réalise un carnet de textes et d’images. C’est un livret produit à la main, de petit tirage, que je distribue dans vingt-cinq endroits publics de l’archipel, offert à qui le trouve. Onze images accompagnent les récits réels et fictifs, comme des cartes photographiques à collectionner. Chaque publication conserve les « objets » de la recherche dans un sachet de fouille archéologique, qui rappelle aussi celui des pièces à conviction. En somme, le carnet TEMPS MORTS pose un regard poétique sur des caractéristiques sociales et économiques de la vie insulaire, aujourd’hui.

Les onze images du carnet sont des détails de photographies que l’on peut voir sur les murs du Quartier général de faire avec, au 518, chemin Gros-Cap, L’Étang-du-Nord.

TEMPS MORTS est réalisé dans le cadre de la résidence et de l’événement faire avec / AdMare, Centre d’artistes en art actuel des Îles-de-la-Madeleine  // Consultez leur site web, sous l’onglet faire avec, ou suivez le lien ci-après : http://www.admare.org/p/faire-avec.html

Première journée : une visite du centre de gestion des matières résiduelles. Photo : Anne Philippon
Photo : Maude Jomphe
Période d’écriture à Fatima. Photo : Maude Jomphe, photographe officielle de faire avec
L'un des nombreux moments de prises de vue, Fatima. Photo : Maude Jomphe
L’un des nombreux moments de prises de vue, Fatima. Photo : Maude Jomphe
L'un des endroits obsolètes photographiés, Cap-aux-Meules. Photo : Maude Jomphe
L’un des endroits obsolètes photographiés, Cap-aux-Meules. Photo : Maude Jomphe
100 carnets en cours de réalisation
100 carnets en cours de réalisation. Photo : Maude Jomphe
Photo : Maude Jomphe
Photo : Maude Jomphe
Distribution "illicite" de carnets TEMPS MORTS.
Distribution « illicite » de carnets TEMPS MORTS. Photo : Vincent Roy
Distribution "illicite" de carnets TEMPS MORTS. Photo : Vincent Roy
Distribution « illicite » de carnets TEMPS MORTS. Photo : Vincent Roy
EveCadieux_Scrabble
Photo : Ève Cadieux
Distribution "illicite" de carnets TEMPS MORTS. Photo : Vincent Roy
Distribution « illicite » de carnets TEMPS MORTS. Photo : Vincent Roy
carnet_Ivan
Photo : Vincent Roy

Obra-colección. El artista como coleccionista.

Du 20 février au 25 mai 2013

Fundació Foto Colectania /Julián Romea 6, D2
08006 Barcelona / Tél : 93 217 16 26 / www.colectania.es

« La exposición « Obra-Colección. El artista como coleccionista », comisariada por Joan Fontcuberta, es un proyecto de producción propia que se presenta por primera vez en la Fundació Foto Colectania y que documenta una situación actual en auge: el tránsito del coleccionismo de creación a la creación como coleccionismo. A través de la obra de 10 artistas, Ève Cadieux, Emilio Chapela Pérez, Hans Eijkelboom, Erik Kessels, Martin Parr, Jean-Gabriel Périot, Joachim Schmid, Richard Simpkin, Eric Tabuchi y Penelope Umbrico, esta exposición propone un análisis de la fotografía contemporánea, una de las líneas de programación de Foto Colectania. Coproducida con la Fundació Banc Sabadell, la exposición se podrá ver en Foto Colectania del 21 de febrero al 25 de mayo de 2013.

Además, coincidiendo con la exposición « De ahora en adelante. La postfotografia en la era de internet y la telefonía móvil », que se celebra en Arts Santa Mònica, se organizará conjuntamente un programa de actividades entorno a las dos exposiciones (se anunciará próximamente). »

Source : Foto Colectania

Artwork as Collection. The Artist as Collector.

« The exhibition curated by Joan Fontcuberta, is a self-produced project presented at the Foto Colectania Foundation for the first time. It aims to confirm a current growing situation: the shift from the collection of artworks to the artwork as collection. Through the work of 10 artists, Ève Cadieux, Emilio Chapela Perez, Hans Eijkelboom, Erik Kessels, Martin Parr, Jean-Gabriel Périot, Joachim Schmid, Richard Simpkin, Eric Tabuchi and Penelope Umbrico, this exhibition provides an analysis on contemporary photography, one of Colectania’s main exhibition lines. Co-produced with the Fundació Banc Sabadell, the exhibition will be displayed in Foto Colectania from 21st February through 25th May, 2013.

In addition, coinciding with the exhibition « From here on. Post-photography in the age of Internet and Mobile Phones » presented in Arts Santa Monica, a program of parallel activities will be organized around the two exhibitions. »

Source : Foto Colectania

**J’y présente sept photographies de la série LES ANTRES (2007-2010), ma collection de collectionneurs.

Conférence de presse, 20 février 2013

01ECadieux_VFotoColectania 02ECadieux_ConfPresse 03ECadieux_Confpresse1 04ECadieux_Confpresse2 05aFotoColectania_JoanPepe 05ECadieux_Confpresse3 06ECadieux_Confpresse4 07ECadieux_Confpresse5 08ECadieux_Confpresse6

Vernissage, 20 février 2013

10ECadieux_Vernissage 11ECadieux_vernissage1 12ECadieux_vernissage2 13ECadieux_vernissage3 14ECadieux_MariaDimitra 15ECadieux_MariaSylvie 16FotoColecatania_vernissage

 17ECadieux_JFontcubertaÈve Cadieux et Joan Fontcuberta (Photos : Vincent Roy)

Articles de presse (sélection) :

25.02.13_FFC_39ymas.com 25.02.13_FFC_Abc Cultural ABC 25.02.13_FFC_Neo2.es

http://ccaa.elpais.com/ccaa/2013/02/20/catalunya/1361396486_254651.html

Sur youtube :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=u6Rtn43mBQw

Gouvernement du Québec : http://www.mrifce.gouv.qc.ca/portail/_scripts/ViewEvent.asp?EventID=13722&lang=fr&strIdSite=ESP

Mes remerciements au Conseil des arts et des lettres du Québec et au Bureau du Québec à Barcelone pour leur précieux appuis.

Merci à deux centres d’artistes du Québec, Caravansérail (Rimouski) et 3e impérial (Granby), pour leurs contributions en 2007 et 2008 (résidences d’artiste et coproductions) aux projets Les Antres. Petit train va loin…